C’est le samedi, veille du 4e dimanche de septembre (24 septembre 2016 à 15 h) que, sauf exception, se déroule sur le site de la Place des Martyrs à Bruxelles la commémoration annuelle des Combats de septembre 1830 pour l’indépendance de notre pays. Cette journée est une occasion superbe pour les Belges et plus particulièrement les Bruxellois, de redécouvrir un haut lieu de notre histoire.

400_200_1

Souvenir

Cet événement nous rappelle ces fameuses journées de septembre 1830 qui virent des Volontaires, venant de toute la Belgique, rejoindre Bruxelles et repousser l’armée hollandaise hors de la capitale. Il a fallu dénombrer plus de 1300 blessés et quelque 467 tués lors du début de la révolution entre le 23 et 27 septembre 1830. Ce sont ces soldats morts pour l’indépendance de notre pays qui reposent aujourd’hui dans la crypte de la Place des Martyrs.
La révolution de 1830 secoua un joug politique qui nous avait été imposé en 1815 par le Congrès de Vienne mais qui ne convenait pas à notre nation : elle méritait de prendre en main elle-même les rênes de sa destinée.

Un site classé

La Place des Martyrs -théâtre de cette commémoration- construite en 1838 est aujourd’hui un site protégé. De style néo-classique, sa rénovation complète devrait être terminée dans un avenir proche. Elle fut dessinée par l’architecte Claude Fisco et édifiée sur les ruines d’une ancienne blanchisserie. Appelée à l’origine place Saint-Michel, elle fut rebaptisée plus tard Place des Martyrs.

400_200_2

La commémoration

La cérémonie est organisée conjointement par la Ville de Bruxelles et l’ASBL Pro Belgica. Rehaussée de la présence de représentants du gouvernement fédéral, du gouverneur de la province, d’autorités de la Ville et d’associations patriotiques, la cérémonie se déroule à 15 h. sur la place. Elle est animée par les musiques des Guides ou de la Marine et de la police de Bruxelles.
Tout compatriote, touriste ou curieux sont les bienvenus.
Des gerbes de fleurs sont déposées au pied du monument Patria. Sont présents en nombre les porte-drapeaux d’associations patriotiques et les « Volontaires de Bruxelles 1830″ en costumes et armement d’époque. Un cortège s’ébranle ensuite pour rejoindre la Grand Place: la Brabançonne suivie d’un tir de fusils à poudre par les Volontaires de Bruxelles 1830 y clôture l’événement.

400_200_4

400_200_6

Contactez nous